Le soutien de la hiérarchie

Dans la lignée de l'enseignement des Papes.....

Evangelii Nuntiandi (Paul VI - 1976)


      "L'homme contemporain écoute plus volontiers les témoins que les maîtres ou s'il écoute les maîtres, c'est parce qu'ils sont des témoins"


Verbum Domini (Benoit XVI - 2010)


      " Il est nécessaire d'améliorer la qualité de l'homélie… On doit éviter les homélies vagues et abstraites qui occultent la simplicité de la Parole de Dieu… Il doit être clair pour les fidèles que ce qui tient au cœur du prédicateur, c'est de montrer le Christ… (59).

       Prêcher d'une manière juste en s'appuyant sur le lectionnaire est véritablement un art qui doit être cultivé… (60).

       Tant de chrétiens ont besoin que leur soit ré-annoncée de façon persuasive la Parole de Dieu, afin qu'ils puissent expérimenter concrètement la force de l'Evangile (96)."


Evangelii Gaudium (François - 2013)


       "La prédication dans la liturgie demande une sérieuse évaluation. Les réclamations à son égard sont nombreuses et nous ne pouvons pas faire la sourde oreille… Les fidèles lui donnent beaucoup d'importance ; et, comme les ministres ordonnés eux-mêmes, ils souffrent souvent, les uns d'écouter, les autres de prêcher. Il est triste qu'il en soit ainsi. L'homélie peut être vraiment une intense et heureuse expérience de l'Esprit, une rencontre réconfortante avec la Parole, une source constante de renouveau et de croissance. (135)"

       "Certains croient pouvoir être de bons prédicateurs parce qu'ils savent ce qu'ils doivent dire, mais ils négligent le comment, la manière concrète de développer une prédication. Ils se fâchent quand les autres ne les écoutent pas ou ne les apprécient pas. Mais peut-être ne se sont-ils pas occupés de chercher la manière adéquate de présenter le message… (156)"

       "La préoccupation pour les modalités de la prédication est, elle aussi, une attitude profondément spirituelle. Elle signifie répondre à l'amour de Dieu en se dévouant avec toutes nos capacités et notre créativité à la mission qu'il nous confie ; c'est aussi un exercice d'amour délicat pour le prochain, parce que nous ne voulons pas offrir aux autres quelque chose de mauvaise qualité. (156)"

       "La préparation de la prédication est une tâche si importante qu'il convient d'y consacrer un temps prolongé d'étude, de prière, de réflexion et de créativité pastorale. Certains curés soutiennent souvent que cela n'est pas possible en raison de la multitude des tâches qu'ils doivent remplir ; cependant, j'ose demander que chaque semaine, un temps personnel et communautaire suffisamment prolongé soit consacré à cette tâche, même s'il faut donner moins de temps à d'autres engagements, même importants (145)."

       "La confiance en l'Esprit Saint qui agit dans la prédication n'est pas purement passive, mais active et créative. Elle implique de s'offrir comme instrument  (cf Rom 12,1)  avec toutes ses capacités, pour qu'elles puissent être utilisées par Dieu. Un prédicateur qui ne se prépare pas n'est pas « spirituel », il est malhonnête et irresponsable envers les dons qu'il a reçus (145)."

      "Quelle bonne chose que prêtres, diacres et laïcs se réunissent périodiquement pour trouver ensemble les instruments qui rendent la prédication plus attrayante ! (159)"

 

La recommandation de la CEPLS

Lettre de Recommandation du Président de la Commission Episcopale pour la Liturgie et la Pastorale Sacramentelle  de France   -  2010


       " Depuis quelques années, des sections du Service d'Optimisation des Homélies Catholique ont vu le jour dans plusieurs diocèses. La mise en place d'une coordination nationale a permis au réseau des sections diocésaines de garder son unité : unité de méthode, unité de projet, unité d'esprit.  SOH a toujours eu le souci de travailler sous l'autorité et la vigilance de la hiérarchie ecclésiale.

        La charte des membres de SOH exprime bien cet esprit de service de l'Eglise, service de la Parole de Dieu dans le service concret du ministère de la prédication (cf. les statuts et charte des membres). C'est pourquoi SOH demande à ses membres de lier ensemble :

  • leur compétence dans le domaine de la communication orale,
  • le ressourcement spirituel personnel et la prière pour les ministres de la Parole de Dieu,
  • l'esprit fraternel dans un travail d'équipe.


       Comme président de la Commission Episcopale pour la Liturgie et la Pastorale Sacramentelle, je donne mon soutien à SOH pour ce service. Monseigneur Michel Aupetit est désigné comme conseiller ecclésiastique auprès du service. 

                   + fr. Robert Le Gall,  Archevêque de Toulouse, Président de la CEPLS"

L'avis du Secrétaire Général du Synode sur la Parole de Dieu (Rome, 2009)

        "En plus de la préparation qui concerne le contenu, il ne faut pas sous-estimer des aspects plus formels, techniques, de la prédication.


        Dans l’archidiocèse de Paris, depuis 2007, il existe des sessions pour prêtres et diacres Optimiser les homélies (SOH), qui s’étalent sur quatre séances. Elles ont pour but d’enseigner aux prédicateurs à mieux communiquer la Bonne Nouvelle, en touchant les cœurs et l’intelligence des fidèles. Les organisateurs ont préparé un guide général, avec des indications assez pratiques. (…) Comment attirer les jeunes dans nos églises, les intellectuels, les personnes en recherche de paix, d’harmonie, de bonheur ?..."


       "Il serait opportun d’appliquer aux réalités d’autres pays, les recommandations (…) indiquées par les organisateurs de cette méthode."


                   Nikola Eterovic, Archevêque Titulaire


(in La Parola di Dio - Rifflessioni sulla XII assemblea generale ordinaria del Sinodo dei Vescovi - Libreria Editrice Vaticana 2010)